Ashrafieh, la fin d’une époque.

Un petit trésor, situé à l’arrière de l’ABC d’Ashrafieh, une cours et plusieurs immeubles anciens, derniers témoins d’une période qui semble être révolue, d’une époque, où il faisait bon vivre, où les gens et les habitations ne s’imbriquaient pas les uns sur les autres, jusqu’à en devenir insupportables.

+There are no comments

Add yours

%d blogueurs aiment cette page :